Parc Chek8timi

Le site patrimonial du Poste de traite de Chicoutimi (aire protégée, classée patrimoniale) est localisé à la limite de la partie navigable de la rivière Saguenay, à l’embouchure de la rivière Chicoutimi.

Actif du XVIIe siècle au XIXe siècle, l’emplacement est un lieu de fréquentation des autochtones depuis des millénaires. Ce site relate l’histoire du lieu répartie sous diverses thématiques, soit : l’exploitation de la rivière Chicoutimi et l’implantation des premières compagnies liées au commerce du bois et à l’industrie de la pâte de papier, le potentiel archéologique du site, l’énigme de la poudrière et l’implantation des trois chapelles sur la terrasse avant et durant l’occupation du Poste et enfin la colonisation au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Du XVIIe au XIXe siècle, ce lieu de convergence représente une plaque tournante pour le commerce des fourrures. Pour les Amérindiens qui fréquentaient le site durant l’été, il évoquait un secteur d’habitation et de rassemblement en raison de sa situation géographique. Il permettait aux groupes se situant un peu plus au Nord et à ceux demeurant proches du fleuve Saint-Laurent de s’y rendre par les rivières Saguenay et Chicoutimi pour y faire des échanges culturels et commerciaux.

Ce site patrimonial recouvre plusieurs artefacts présentés dans le cadre de l’exposition permanente Chek8timi, jusqu’où l’eau est profonde. Plusieurs fouilles ont eu lieu sur ce site et d’autres s’y tiendront au cours des prochaines années. Vous aurez la chance d’y assister ou encore de découvrir le fruit de ces recherches dans une des parties de l’exposition permanente présentée dans nos salles d’exposition.

Consultez ici les plus récents rapports de fouilles archéologiques afin d’être au courant des découvertes qui y sont faites:

Rapport DcEs-1 2013

Rapport DcEs-1 2014


Reportage de La Fabrique Culturelle réalisé en août 2018

Berceau de l’occupation du territoire, Le poste de traite de Chicoutimi

Depuis quelques années, c’est sur le site de l’ancien poste de traite de Chicoutimi que des fouilles archéologiques importantes sont réalisées chaque été. Occupé depuis 5000 ans, ce lieu, véritable joyau patrimonial au cœur du centre-ville de Saguenay, est considéré comme le site fondateur de Chicoutimi.

D’abord fréquenté par les Amérindiens, cette rive au confluent des rivières Chicoutimi et Saguenay a été un important point de rencontre et d’échange entre les commerçants et les Autochtones sur le territoire, allant de Tadoussac à la baie d’Hudson. Dès 1676, le site a accueilli le premier établissement permanent des Européens à l’intérieur des terres du Saguenay.

Dans le cadre d’un partenariat entre le Musée régional de la Pulperie de Chicoutimi, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et la Ville de Saguenay, la recherche, la mise en valeur et la diffusion du projet sont rendues possibles de façon permanente. Les fouilles se poursuivent donc depuis 2013, en présence du public qui visite le lieu d’interprétation. Le résultat du travail saisonnier permet la mise à jour annuelle des informations et la présentation des artefacts à l’occasion d’une exposition accessible au musée du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Voici le lien pour visionner le reportage complet :

https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/11195/berceau-de-l-occupation-du-territoire-le-poste-de-traite-de-chicoutimi

Autres articles

En savoir plus

Maquette du Poste de traite de Chicoutimi

La maquette du site du Poste de traite de Chicoutimi est un outil pédagogique et ludique...

En savoir plus

Chalet Antoine-Dubuc

Situé en pleine forêt, à la limite du parc national des Monts-Valin, le chalet Antoine-Dubuc témoigne...

En savoir plus

Maquette du site de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi

Située dans le hall d’accueil du Musée et accessible gratuitement aux visiteurs, la maquette du site...