1. Fondation 1896

    En 1896, les fondateurs de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi posent la première pierre de ce qui deviendra rapidement un véritable empire. Plus d’un siècle plus tard, leurs installations ont fait place à un autre projet d’envergure: La Pulperie de Chicoutimi / Musée régional.

  2. Une ascension constante 1910

    En 1910, après seulement 12 ans d’activité, la Compagnie de pulpe de Chicoutimi se hisse au premier rang des producteurs de pulpe au Canada. Elle compte parmi ses clients les trois quarts des plus grandes papetières anglaises. La Première Guerre mondiale et des grèves dans les moulins scandinaves contribuent à accroître la demande. En 1912, on entreprend donc la construction d’un troisième moulin, adjacent au premier.

  3. La Chute 1921

    À compter de 1921, les affaires se corsent. La conjoncture n’est plus la même; les prix se mettent à chuter de manière drastique. Avec tous ses projets d’agrandissement, la compagnie s’est endettée. Julien-Édouard-Alfred Dubuc, l’âme dirigeante de la compagnie, démissionne en 1923. En mars 1924, la Compagnie de pulpe de Chicoutimi liquide tous ses biens. Malgré une importante restructuration, la chute des commandes et des prix amène la fermeture définitive des moulins en 1930.

  4. La restauration 1970

    Sauvés du pic des démolisseurs à la fin des années 1970, les anciens bâtiments sont graduellement restaurés et contribuent désormais à la vocation touristique et culturelle du lieu.

  5. Menacée par le torrent 1996

    Le jeudi 18 juillet 1996, une importante dépression atmosphérique se forme au-dessus des Grands Lacs. La bande de nuages, longue de 4 000 km, se déplace rapidement. Cette dépression, immobilisée dans le parc des Laurentides et au dessus du Saguenay–Lac-Saint-Jean, causa des précipitations sans précédent. En 48 heures, le Saguenay–Lac-Saint-Jean reçoit de 150 à 280 mm de pluie alors que la moyenne habituelle pour ce mois est d’environ 125 mm, causant une inondation catastrophique. Un réel déluge !

  6. 1996

    Dans sa course déchaînée, l’eau détruit des murs de pierre centenaires, des aménagements paysagers et des infrastructures d’interprétation et de services. En quelques heures, le résultat de plusieurs années de restauration du site de La Pulperie de Chicoutimi s’effondre. Le Jardin des Vestiges (1898) est complètement détruit. Dans sa fougue, l’eau met à nu le roc sur lequel reposent les bâtiments et révèle les fondations d’une construction attenante au moulin Sainte-Marie, datant de 1903. L’eau traverse également le théâtre aménagé dans le bâtiment 1912. Tout est emporté. De la scène aux sièges, en passant par le système d’éclairage et le mobilier, tout a disparu. Il ne reste, pour en témoigner, que les murs et le toit rouge. Le bilan final est lourd et imposera d’importants travaux de reconstruction.

  7. Réouverture 2002

    En juin 2002, La Pulperie de Chicoutimi a réouvert ses portes.

Notre mission

La Corporation du Musée du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du site de La Pulperie a pour mission d’acquérir, de conserver, et de mettre en valeur ses collections, son site historique classé, en regard de son héritage patrimonial, ethnologique, historique et artistique dans une perspective de développement culturel, éducatif et touristique. La Corporation entend, par ses activités, faire connaître et faire aimer le musée régional, le site historique, le Poste de traite de Chicoutimi, le Chalet Antoine-Dubuc et ainsi promouvoir le sentiment d’appartenance locale et régionale et de contribuer à l’identité individuelle et collective.

Orientations relatives à trois volets :

  • Musée et patrimoine;
  • Art et culture;
  • Nature, plein-air et loisirs.
À propos

Un passé indutriel

Un futur culturel

Située à deux pas du centre-ville et logée dans les anciennes installations de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi, La Pulperie de Chicoutimi / Musée régional constitue un site historique exceptionnel au milieu d’un parc immense, en plein coeur de la ville. Elle met en scène l’histoire de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi et souligne le rôle capital qu’elle a joué au début du siècle dernier dans le développement de la ville et de la région.

L'équipe

Jacques Fortin

Directeur général 418-698-3100 poste 1301 jfortin@pulperie.com

Rémi Lavoie

Directeur général adjoint et directeur des expositions 418-698-3100 poste 1306 rlavoie@pulperie.com

Cathleen Vickers

Directrice des collections et de la recherche 418-698-3100 poste 1313 cvickers@pulperie.com

Danny Cloutier

Responsable des communications et du marketing 418-698-3100 poste 1303 dcloutier@pulperie.com

Pierre Tremblay

Responsable de la comptabilité 418-698-3100 poste 1305 ptremblay@pulperie.com

Raymond Morissette

Chargé de projets 418-698-3100 poste 1315 raymondmorissette@pulperie.com

Gina Gagnon

Adjointe de direction 418-698-3100 poste 1302 ggagnon@pulperie.com

Denise Pedneault

Technicienne aux programmes publics 418-698-3100 poste 1307 dpedneault@pulperie.com

Éric Marcoux

Technicien en muséologie 418-698-3100 poste 1311 collection@pulperie.com

Billetterie du Musée

Préposé à l'accueil 418-698-3100 poste 1318 accueil.billetterie@pulperie.com

Accueil de l’administration

Location de salles 418-698-3100 poste 1300 info@pulperie.com

Les expositions

Le Musée se distingue non seulement par la qualité, mais également par la quantité d’expositions offertes qui sauront certainement vous surprendre!

Expositions permanentes
Expositions temporaires
Expositions à venir

Les activités

Le Musée de La Pulperie vous offre la possibilité de participer à une multitude d’activités organisées, que ce soit pour les groupes scolaires ou les groupes sociaux, tels que la famille et les amis!